La kinésithérapie et l’ostéopathie sont deux médecines manuelles qui se ressemblent beaucoup. Contrairement à ce que certaines personnes pensent, il y a pourtant de nombreuses différences entre ces deux disciplines. Quel est le travail du kinésithérapeute ? Quand consulter un ostéopathe ? Avec ces quelques informations, vous ne risquez plus de confondre ces deux types de thérapies.

 

Quelles sont les missions du kinésithérapeute et de l’ostéopathe ?

Kinésithérapie et ostéopathie utilisent-elles la même méthode de traitement ?  Dans certains cas oui et dans d’autres non. Les deux spécialités ont chacune ses propres vocations.

Si l’on commence par la kinésithérapie, c’est une thérapie qui s’intéresse uniquement au système musculotendineux. Elle agit donc directement sur la zone endolorie. Le kinésithérapeute utilise sa main ou fait usage d’appareillages divers. Il peut également proposer des séances de proprioception, d’autotraitement et de correction gestuelle. Si le spécialiste ne se sert pas de sa main, il peut utiliser des appareils d’électro thérapies, des dispositifs de mécanothérapie, appareils à ultrason et bien d’autres encore.

Ostéopathe et kinésithérapeute sont totalement différents. Contrairement au kinésithérapeute, l’ostéopathe s’intéresse au corps dans sa globalité en recherchant les restrictions de mobilité. Ses méthodes de traitement sont exclusivement manuelles. Elles peuvent varier selon la pathologie à traiter, les antécédents et l’âge du patient. L’ostéopathie n’agit pas sur les symptômes. En effet, il cherche à identifier l’origine du trouble pour pouvoir le guérir.

 

Dans quels cas consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe ?

Étant donné la différence qu’il y a entre leurs modes de fonctionnement, il peut être utile de savoir quand est-ce qu’il est plus avantageux de solliciter un kinésithérapeute et à quel moment il est préférable de consulter un ostéopathe.

Quand consulter un kinésithérapeute ?

Le savoir-faire du kinésithérapeute peut être sollicité en cas de rééducation post chirurgical ou post traumatique (fracture, entorse, tendinite). La kinésithérapie est aussi la médecine recommandée dans le cas d’une rééducation rachidienne. Elle est également indiquée chez les patients nécessitant une rééducation suite à des troubles neurologiques ou un épisode de paralysie.

Ce type de thérapie peut aussi agir sur la rééducation des brûlés. Le kinésithérapeute est aussi l’interlocuteur idéal en cas d’affection respiratoire touchant principalement les enfants en bas âge, et les affections du système circulatoire. Il est également possible de consulter un kinésithérapeute pour soulager un trouble rhumatismal.

Quand solliciter un ostéopathe ?

L’ostéopathe peut être consulté en cas de problème au niveau du système orthopédique et locomoteur.  Elle peut ainsi vous aider à soulager les douleurs articulaires, maxillaires, les douleurs au coccyx, les pubalgies, les lombalgies. Cette médecine est également efficace en cas de troubles circulatoires des membres inférieurs, oppressions, palpitations ou autre trouble touchant le système cardio-vasculaire.

Les névralgies cervico-brachiales, les cruralgies, les intercostales et les sciatiques font également partie des domaines de compétence de l’ostéopathe. Cette médecine s’intéresse aussi aux système pulmonaire et ORL. Si vous avez des problèmes de ballonnements, constipation, gastrites, ou autre trouble affectant le système digestif, ou alors des problèmes liés au système neuro-végétatif (insomnie, dépression, anxiété, etc.), alors la consultation d’un ostéopathe peut vous aider à trouver la voie de la guérison.